La période de confinement a eu pour effet direct la mise à l’arrêt des marché. Toutefois, le marché tertiaire de la métropole Aix Marseille se porte mieux que les autres marchés en régions qui accusent en moyenne une baisse de l’ordre de 40-50 % de la demande placée sur un an.

Avec un recul de 11 % par rapport au 1er semestre 2019, la demande placée atteint un peu plus de 57 000 m². Avec coup de frein dans les commercialisations, la chute a était plus sévère au second trimestre. Le directeur régional de CBRE met en avant une autre conséquence.

« il va nous manquer un trimestre. En mars-avril-mai, l’économie s’est arrêtée et il ne s’est rien passé, alors que c’est à cette période que nous avons des projets qui sortent et se concrétisent en fin d’année. Fin 2020, nous devrons donc être a minima -30% par conséquent »

Si les valeurs sont  préservées avec des mesures d’accompagnement adaptées, les marchés tertiaires sont arrivés en fin de cycle. « Nous anticipions une régulation du marché dans les 3-4 années à venir. Le Covid-19 a finalement été un accélérateur de ce phénomène de régulation, et ça va encore plus l’être dans les prochains mois », explique Daniel Tchénio.

Daniel Tchenio

Directeur de CBRE Marseille

daniel.tchenio@cbre.fr