Carte des loyers, offre immédiate, investissement… Retrouvez les tendances principales ainsi que les chiffres clés du marché de l’immobilier bureaux à Toulouse.

Le marché des bureaux à Toulouse reprend des couleurs au cours du dernier trimestre. Au total, ce sont 95 300 m² placés depuis le début de l’année, dont 27 % dans le neuf. Alors qu’aucune transaction > 5 000 m² n’a été recensée. L’activité a notamment été tirée par le segment des 1 000 m² – 3 000 m². Malgré une bonne reprise au 3ème trimestre, l’atterrissage de la demande placée d’ici la fin de l’année sera en recul, faute de grand projet. Elle devrait se situer sous la moyenne de long terme.

L’offre immédiate poursuit sa baisse, atteignant 201 300 m² et un taux de vacance de 4,5 %. Même si l’offre neuve à un an reste limitée, l’horizon devrait s’éclaircir avec les futures livraisons des premiers immeubles tertiaires importants en volume à partir de 2022.

Face à la pénurie d’offre, les loyers sont en augmentation sur l’hyper centre-ville. Ils passent ainsi fréquemment la barre des 200 €. Pour les actifs neufs localisés notamment dans les quartiers toulousains de la Cartoucherie et Borderouge, les loyers atteignent 165 €.