Vous souhaitez changer de locaux pour accompagner votre croissance ou rationaliser vos implantations ?
Retrouvez la mise à jour de nos cartes de loyers de bureaux des arrondissements parisiens et des communes tertiaires d’Ile-de-France. Découvrez le prix du M2 par arrondissement !

2022 aura été l’année du retour à la normale pour le marché des bureaux en Ile-de-France avec 2,1 millions de m² placés. Les moteurs de la demande placée de bureaux ont été multiples : besoins d’extensions pour des secteurs en forte croissance, optimisation des coûts immobiliers, modernisation des espaces de travail, recherche de centralité. Un contexte porteur qui a bénéficié au bassin parisien.

La recherche de centralité d’entreprises implantées en périphérie et la très bonne dynamique locative d’entreprises traditionnellement présentes dans Paris (banque / finance, luxe, coworking…) ont boosté la demande placée de bureaux dans Paris en 2022 mais ont aussi contribué à assécher l’offre immédiatement disponible. Au 4ème trimestre 2022, le taux de vacance dans Paris intra-muros s’établit en moyenne à 3,5 %, bien en-dessous du seuil de fluidité de 5 %. Cette pénurie d’offres et le contexte inflationniste fort (ILAT : +5,9 % au 3T 2022 sur un an) ont alimenté la progression des loyers dans Paris tout état confondu.

Le loyer prime dans le Quartier Central des Affaires a franchi la barre des 1 000 € hors taxes et hors charges par m² et par an (+7,5 % sur un an). Dans le 10ème arrondissement, le loyer prime passe désormais à 730 € HT HC par m² et par an (+ 4,3 % sur un an). Les loyers faciaux pour des surfaces neuves / restructurées ont donc augmenté mais la progression de valeurs a été plus marquée pour les surfaces rénovées et en état d’usage. L’écart de valeurs entre les surfaces en état d’usage et les surfaces rénovées se réduit notamment dans Paris Centre Ouest (hors QCA) et Paris 3/4/10/11. En 2022, d’après les données Immostat, les loyers moyens ont augmenté de respectivement + 11,4 % sur un an et + 4,4 % sur un an sur ces marchés.

Cette croissance est néanmoins à relativiser pour plusieurs raisons. Seul Paris Centre Ouest présente des niveaux de loyers dépassant l’augmentation de l’ILAT (Indice des Loyers des Activités Tertiaires) sur lequel de nombreux baux sont indexés. Par ailleurs, le niveau des avantages commerciaux concédés par les propriétaires (franchises de loyers, participation aux travaux…) reste relativement élevé et continue de progresser dans le Reste de Paris (19,3 % du loyer facial pour les transactions > 1 000 m²).

Découvrez en image la Cote des loyers faciaux de bureaux par arrondissement (Bureaux Neufs/restructurés, rénovés, état d’usage)

 

 

 

 

 

COTE DES LOYERS FACIAUX DE TRANSACTION BUREAUX À PARIS

(en € HT HC/m²/an), 1er janvier 2023

Secteurs État d'usage Rénové Neuf / Restructuré
Min Max Min Max Min Max
1er (hors Vendôme) 480 € 640 € 520 € 720 € 600 € 790 €
2e (hors Opéra/Madeleine) 450 € 710 € 490 € 780 € 620 € 850 €
3e - 4e 400 € 630 € 450 € 640 € 630 € 820 €
5e - 6e 380 € 550 € 420 € 610 € N.S N.S
7e 435 € 650 € 510 € 820 € 700 € 900 €
8e Ouest 450 € 800 € 550 € 900 € 650 € 1 000 €
8e Est-Europe 400 € 510 € 450 € 650 € 600 € 800 €
Madeleine / Opéra / Vendôme 500 € 800 € 550 € 850 € 700 € 850 €
9e Sud 460 € 750 € 500 € 820 € 600 € 820 €
Reste 9e 450 € 720 € 450 € 750 € 650 € 800 €
10e 380 € 650 € 500 € 690 € 580 € 730 €
11e 330 € 620 € 360 € 620 € 500 € 760 €
12e Gare de Lyon - Bercy 350 € 500 € 350 € 570 € 460 € 580 €
12e Autres secteurs 300 € 350 € 330 € 450 € N.S N.S
13e Paris Rive Gauche (ZAC) 380 € 450 € 480 € 560 € 520 € 580 €
13e Autres secteurs 280 € 380 € 300 € 450 € 420 € 450 €
14e 250 € 370 € 300 € 430 € 430 € 500 €
Pôle Montparnasse 260 € 470 € 350 € 500 € 450 € 630 €
15e 250 € 500 € 300 € 500 € 440 € 660 €
16e Sud 350 € 550 € 370 € 560 € N.S N.S
16e Nord 400 € 670 € 430 € 830 € 600 € 870 €
17e Centre 420 € 620 € 500 € 750 € 520 € 800 €
17e Est 250 € 350 € 280 € 385 € 420 € 570 €
18e 200 € 325 € 350 € 450 € 390 € 600 €
19e 240 € 360 € 280 € 450 € N.S N.S
20e 210 € 300 € 240 € 340 € 330 € 420 €

Mis à jour le 23/02/2023

Source : CBRE

Les fourchettes correspondent à des loyers stipulés dans les baux (hors RIE, hors parking). Elles sont parfois larges soulignant un marché potentiellement hétérogène et parfois étroites quand il s'agit de micro-marchés.

Ces données tendent à refléter les valeurs de transactions, dans la mesure où celles-ci sont représentatives du marché en question. Cependant, certaines valeurs indiquées correspondent à des loyers théoriques de marché (estimées par nos équipes commerciales). En l'absence de transactions ou d'actifs faisant référence depuis plusieurs trimestres, la cote n'est pas renseignée (NS = Non Significatif).

Ces valeurs restent un indicateur de tendance et n'anticipent pas le marché. Ainsi, des loyers de présentation sur des offres en cours de commercialisation ne sont pas pris en compte.

Elles ne prennent pas en compte les éventuels aménagements commerciaux consentis par les bailleurs, ni les particularités des locaux justifiant d'une décote ou d'une surcote. La valeur haute de la fourchette correspond aux meilleurs immeubles du secteur.

Cette grille n'est pas exhaustive et ne saurait en rien remplacer l'avis d'un expert pour un bien spécifique.