Quelle est l’étendue du phénomène « Flexible revolution » ? Deux études récentes de CBRE vous apportent des éclairages.

Après une phase d’enquête qualitative auprès de 25 clients en 2017 et une mesure précise de l’ampleur du phénomène de marché sur les espaces dévolus au coworking en Europe dans son étude « the flexible revolution », CBRE a interrogé plus largement les entreprises lors de son traditionnel Occupier Survey annuel sur leurs motivations et leurs intentions.

Résultat :  un changement marqué des motivations depuis l’an dernier. Si la problématique de réduction de coûts ou de besoin de flexibilité notamment à court terme reste au premier rang des préoccupations, les enjeux d’innovation sont de plus en plus présents. 28% des entreprises interrogées le citent désormais comme un des facteurs du recours aux espaces alternatifs, soit le double par rapport à l’an dernier.

Les entreprises cherchent plus de flexibilité

Les deux principales raisons en 2018 de changer les modes de travail sont l’innovation et l’attraction/rétention des talents.

Et le phénomène est appelé à prendre de l’ampleur : plus de la moitié des entreprises interrogées imagine utiliser des espaces de coworking dans les 3 prochaines années. Autre enseignement, la combinaison des solutions devient la règle.

Inscrivez-vous pour recevoir dès sa sortie notre étude

les Entreprises et l’Immobilier en 2018

OCCUPIER SURVEY 2018

Pour une vision sur l’offre de coworking en France :

Retrouvez nous sur immo.cbre.fr/coworking ou contactez nous.

Pin It on Pinterest

Share This