123 milliards d’euros ! C’est ce que pourrait rapporter le coworking d’ici 2030…

Bien-être

D’après une étude menée par Bureaux à Partager, les espaces de coworking se sont multipliés par dix en cinq ans et on dénombre aujourd’hui plus de 600 espaces en France.
On ne présente plus les WeWork, Kwerk et autres Nextdoor, des espaces connectés à la décoration tendance dans une ambiance conviviale.
D’autres acteurs du coworking ont fait le pari d’ouvrir des lieux plus singuliers : bureaux insolites, destinations paradisiaques ou coupés du monde extérieur, partez à la découverte des espaces de coworking les plus originaux.

Des espaces insolites…

Les coworkers à la recherche de calme et de spiritualité ont le choix entre trois destinations phares en Europe et peuvent s’installer dans un couvent en Espagne, dans une église en Suède ou dans une chapelle en France.
Les vagabonds connectés s’installeront pour leur part sur un catamaran à l’autre bout du monde avec Coboat ou à bord du Transsibérien en Russie avec Nomad Train. Pendant plusieurs jours, les coworkers traversent le pays en travaillant grâce à des espaces aménagés à bord du train et des arrêts dans plusieurs villes et centres de coworking du pays.
Les travailleurs en quête de nature auront le choix entre un bureau au bord de l’océan sur la côte bretonne chez Swenson House ou un bureau en pleine campagne dans le Perche au sein de la Mutinerie Village avec en prime potager et poulailler.

… à l’émergence du Workation

D’autres acteurs proposent de concilier travail et loisir dans des spots paradisiaques à l’autre bout du monde : le concept du coworking s’efface pour laisser à la place au néologisme « Workation » : contraction de « work » et de « vacation ». (Lien article anglicismes)
Sur l’île de Koh Lanta avec KoHub, les travailleurs nomades profitent d’un espace de bureaux partagés sur une terrasse face à la jungle et à la plage tandis que d’autres profitent de Bali avec le concept d’Hubud qui offre des bureaux au cœur des rizières mais aussi des cours de yoga et des excursions.

Pour les coworkers adeptes de surf, il est possible de concilier travail le matin et cours de surf l’après-midi avec Surf Office. Ceux qui souhaitent encore plus de liberté préfèrerons louer un Van avec Yelloworking : l’aménagement de leurs véhicules est spécialement conçu pour répondre aux besoins des travailleurs nomades.
A la frontière entre le coworking et le team building, l’offre de workation séduit surtout les travailleurs indépendants en quête d’aventures.

Du coworking classique au plus original, l’offre est illimitée et ne cesse de se développer. De nombreux projets pourraient voir le jour dans les mois à venir. Une campagne de crowdfunding a d’ailleurs été lancée par Gresi.Work pour un projet de coworking dans les arbres.

Mathilde Billeret

Chargée de Marketing Produit