Comment travaillerons-nous en 2030 ? C’est à cette vaste question que l’équipe CBRE Project, Lina GHOTMEH Architecte Associée et Fondatrice de DGT s’est attelée pour imaginer l’immeuble du futur sur le site N2 de la ZAC Clichy Batignolles dans le 17ème arrondissement de Paris. Mais au lieu de se focaliser sur la technique technicienne nous avons voulu mettre l’Homme au coeur de notre réflexion. eCOmachine est le fruit de nos recherches visant à transmuter la matière en élément vivant par l’Homme et pour l’Homme.

 

Les études d’anticipation réalisées par CBRE (Les lieux pour travailler : Nouvelles tendances, Nouveaux enjeux publié en mai 2015, Vision 2030 Travail et lieu de travail dans 15 ans publié en octobre 2014) nous indiquent clairement que le monde du travail entre dans un nouveau paradigme.

Les nouvelles technologies ont révolutionné et continuent de révolutionner la façon dont on travaille :

Grâce à une tablette, un smartphone ou un ordinateur portable, mon espace de travail n’est plus un bureau mais le lieu d’où je me connecte : un café, le métro, mon domicile.. . La frontière entre vie privée et vie professionnelle est de plus en plus floue. Dans la mesure où j’ai le choix de mon lieu de travail, l’immeuble se doit de réponse à mes besoins personnels comme professionnels. De lieu de travail obligé, la fonction première du bâtiment de bureaux devient alors la création de lien social, d’échanges et la transmission de valeurs. C’est pour cela que nous avons pensé eCOmachine avant tout comme un lieu de vie.

eCOmachine capable de s’adapter à des usages spécifiques et à des usages incertains

Rendu Periphérique

Flexible, eCOmachine est un lieu qui incite au «PLAYFUL CO-WORKING » (co-travail joyeux), un espace de travail ludique et diversifié. Anticipant les modes de travail de demain, le premier étage accueil un espace incubateur de 450 m² d’où émerge les entreprises de demain. Le rez-de-chaussée, connecté au parvis, est un lieu d’échange et d’accueil par excellence.

 

20150503_diag techno FINAL SANS STRUCTURE

Des espaces qui développent le plaisir de travailler – une Zen zone pour décompresser

Tel un corps ouvert actionné par ses usagers, eCOmachine dispose d’espaces collaboratifs axés sur l’innovation et le plaisir de travailler. L’eau, l’air et la lumière se combinent dans les nombreuses terrasses, jardins et loggias afin de développer un esprit joyeux de collaboration. Ces terrasses réparties sur tous les niveaux offrent +20% de surfaces à vivre. Pour la santé et le bien-être de tous, le sous-sol accueille une salle de sport et une Zen Zone qui permet de s’isoler des champs électromagnétiques de nos appareils wifi et GSM. En favorisant le confort des utilisateurs et en minimisant leurs expositions aux risques sanitaires, eCOmachine apporte de réels gains de productivité pour le plus grand bien de tous.

Un bâtiment qui parle à ses utilisateurs et son environnement

Le fonctionnement d’eCOmachCoupe perspective eCOmachine1ine est visible, physiquement et virtuellement. Les données « vitales » du bâtiment s’affichent en temps réel sur les écrans. Une application eCOmapp permet d’investir et de mutualiser plus efficacement les espaces du bâtiment tout en créant des liens entre les usagers. eCOmapplus connecte une partie des espaces d’eCOmachine à la ville : cf. réseau Néo-nomades. Elle permet également à l’utilisateur d’agir à distance sur son environnement de travail (climatisation, éclairage…). Plus d’excuse pour avoir laissé la lumière allumée en quittant le travail !

Le bâtiment communique aussi avec son environnement en vibrant selon ses humeurs au rythme des lumières proposées par l’artiste Nathalie JUNOD PONSARD.

eCOmachine des innovations en résonnance

Au-delà des usages, eCOmachine est le lieu d’expression de l’innovation technique : un béton mangeur de pollution vient couvrir le parvis, de petites éoliennes en forme de feuilles sont réparties sur la façade et sur des arbres ou encore des tapis de sol installés dans le gym club et les halls créent de l’électricité quand on y marche dessus.

L’excellence environnementale

Bâtiment à énergie positive et disposant d’une triple certification (HQE, BREEAM, LEED), eCOmachine propose aussi une approche concrète de l’environnement en mettant en spectacle ses terrasses étagées où se développe des prairies messicoles, des potagers pour terminer par une forêt qui surplombe le Périphérique. Fruit du travail de l’ensemble des services de CBRE conduit par CBRE Project et de l’imagination de Lina GHOTMEH, DGT Architects, eCOmachine se veut l’alliance harmonieuse de la technique, de l’environnement et de l’Humain.


En savoir plus sur CBRE, une ecomachine à Paris et sur le site Reinventer Paris.

L’équipe eCOmachine :

  • CBRE France :  
    Laurent BROQUA, CBRE Project, Directeur de département
    Ludovic CHAMBE, CBRE Corporate, Responsable Développement Durable
    Joseph Guyot, Tommy Alonso, Margot Loyer
  • DGT Architects :
    Lina Ghotmeh Directrice, Architecte Associée
    Théo Tostivint, Saja Tourbah , Tracy Zeidan, Micheal Chomette, Hortense Prot
  • Et toute l’équipe :                                                                                                                                 Marlène Ghorayeb, Anne Mie Depuydt – uapS, Joseph Chafey – AE75, Claire Dages, Alexis Kryceve – PurProjet, Rawad Choubassi – Systematica, Klaas De Rycke, Paul Covillault – Bollinger+Grohmann, Gérard Kotingan – abc décibel, Patrick Lanusse – CTH, Jérôme Michaud-Larivière, Hélène Bédon-Rouanet – NewWind, Nathalie Junod Ponsard – Artiste Lumière, Louise Lemoine, Ila Béka – Living Architectures, Philippe Cerisier – adc

Pin It on Pinterest

Share This