Le Covid nous a collectivement amenés à repenser nos modes de travail et, en conséquence, nos espaces de bureau. Si le télétravail est devenu une réalité incontournable, l’immobilier physique comme lieu de destination, d’incarnation et de vie du collectif ne va pas disparaitre, bien au contraire. Il va en revanche évoluer pour s’adapter à de nouvelles attentes centrées autour de l’humain.

L’expérience au cœur du changement

L’expérience collective que nous venons de traverser, avec le recours à un télétravail massif, a ouvert le champ des possibles sur la manière d’aborder nos modes de travail et donc les espaces associés. Après une première phase d’engouement, différentes prises de conscience ont permis de nuancer la disparition initialement annoncée du bureau. Non, le bureau n’est pas mort ! Il est intimement associé à la culture d’entreprise et vecteur du sentiment d’appartenance des collaborateurs. L’attachement des salariés se développe aussi par leur environnement de travail. Le bien-être des salariés ne passe pas seulement par les services. Il passe aussi par la décoration, la qualité du mobilier, les matériaux utilisés, la flexibilité des bureaux, les espaces extérieurs… Et bien sûr par le lien, la rencontre, le partage.

Au-delà d’un lieu de travail, ce sont donc les conditions d’une véritable expérience de travail qu’il faut créer demain.

Le bureau n’est plus « seulement » le bureau

Créer cette nouvelle expérience de travail devient une nécessité, en particulier pour les entreprises qui cherchent à attirer des talents. Ana Moussinet, architecte parisienne de renom, l’a bien compris.

Au Washington Plaza (SFL), elle a ainsi cherché à donner aux espaces une impulsion résolument « humaine ». L’immeuble du huitième arrondissement est doté d’une cafétéria « Le Café 42 » qui offre tous les services d’un café parisien, avec une conciergerie, salle de réunion…L’architecte a complété la rénovation avec un espace fitness et wellness de 350m2. Le tout pour répondre à un objectif : faire du lieu de travail un espace de vie, de convivialité et de détente. Plus récemment, elle a également signé les espaces fitness et restauration d’Edouard Vll auquel il manquait quelques services pour parfaire son offre. C’est donc dès ce mois de Juin 2021 que ces espaces verront le jour et compléterons l’offre de cet ensemble immobilier appartenant à SFL.

Les équipes Design & Project de CBRE ont-elles aussi travaillé sur les synergies et le partage pour le nouveau siège d’Aésio. L’entreprise a misé sur la multiplicité et la flexibilité totale des espaces au sein de l’immeuble situé au 4 rue du Général Foy (Paris 8). Même souhait pour Harvest, qui a confié la rénovation de ses espaces à Design & Project au sein de la Tour View (Paris 20). A la clé : un passage en flexoffice, avec plus d’espces communs et conviviaux, propices au partage.

Car in fine, le bureau n’est plus « seulement » le bureau comme l’évoque Joël de Rosnay, invité du podcast de CBRE : Les Défricheurs,. « L’entreprise est un lieu de socialisation, les gens ont besoin de lieux sur lesquels se rencontrer […] en complémentarité du virtuel ». Pour rester attractives, les entreprises vont devoir dès aujourd’hui, revoir leurs environnements de travail, désormais en concurrence avec le confort et l’attractivité du domicile ou des tiers-lieux.


Retrouvez notre nouvel étude sur le bureau de demain ici