Dans le cadre de sa collection « Expériences Immobilières », le département Etudes et Recherche de CBRE propose un éclairage dédié à l’évolution de l’offre de services dans les immeubles tertiaires.

Intelligents et multifonctions, les immeubles intègrent désormais les services comme un véritable levier d’attractivité.

Bien-être

L’immeuble d’aujourd’hui, un véritable couteau suisse

La technologie a impacté notablement les modes de travail. Nomadisme, hyperconnexion, travail collaboratif… Ces nouveaux usages engendrent une évolution des espaces de travail et de nouvelles attentes de confort et de performance des utilisateurs :

  • Accès facile, avec un immeuble accessible facilitant les déplacements (parking, garages à vélo, borne de recharge électriques voire de  service de navette )
  • Accueil haut de gamme, inspiré de l’hôtellerie de luxe.
  • Espaces connectés, avec une connexion Wi-Fi accessible de partout (ascenseur, jardins, cafétéria…) et flexibles, avec des espaces modulaires susceptibles de transformer un centre de conférence en une salle de réception en quelques heures.

Les services ou l’équilibre vie privée / vie professionnelle préservé

De nouveaux concepts d’espaces de restauration émergent, du restaurant gastronomique au food truck en passant par la livraison. Les espaces de détente et de sport se multiplient avec des équipements dignes des meilleures salles. Les conciergeries se démocratisent avec une gamme de prestations quotidiennes proposant services de pressing, cordonnerie ou bureau de poste. Parallèlement les crèches d’entreprise se généralisent. La médecine chinoise, la kinésithérapie, potagers, ruches ou Fablab sont autant de services inédits qui se mettent en place. La tendance est au bien-être et à l’esprit communautaire, identifiés comme vecteurs de performance au travail.

Personnalisation, évolutivité et partage : clés de la rentabilité

L’immobilier de bureaux évolue vers une offre de plus en plus personnalisée.
Une personnalisation qui s’adapte à la :

  • Localisation
    Une implantation en centre-ville ou en périphérie ne ciblent pas les mêmes entreprises et n’offriront pas les mêmes services.
  • Taille
    L’offre de services sera adaptée aux dimensions de l’immeuble. A titre d’exemple, la conciergerie ne se justifiera qu’à partir d’une certaine masse critique d’utilisateurs…
  • Culture de l’entreprise
    Start-up ou entreprise du CAC40 ? A chacune ses codes et ses modes de travail. Certaines seront plus sensibles à la créativité ou l’innovation, d’autres plus pragmatiques.

A l’ère du « co », la clé d’un investissement immobilier tertiaire rentable se trouve enfin dans la co-destination des espaces et la gestion partagée des services… La transformation et l’utilisation des espaces doivent pouvoir accroitre leur rentabilité. Si certains services doivent être opérationnels dès la mise en service de l’immeuble, d’autres seront prévus pour pouvoir être déployés le moment venu, mais resteront en réserve tels que les flux énergétiques et équipements techniques dans les sols ou les plafonds.
Cette évolutivité, conjuguée au partage des espaces et à la gestion conjointe des services par les utilisateurs permet au bailleur d’optimiser le taux d’occupation et d’accroitre la rentabilité de son immeuble.


Source : Département Etudes et Recherche CBRE

Pour en savoir plus, vous pourrez très prochainement consulter l’intégralité de :

 L’étude :  « Les services : gage de qualité tertiaire » sur notre site CBRE

Frédéric Pelege

Frédéric Pelege

Département Asset Services CBRE

Pin It on Pinterest

Share This