De plus en plus, Paris La Défense s’affirme comme un territoire qui entend proposer à ses usagers, et notamment aux dizaines de milliers de salariés qui le fréquentent quotidiennement des destinations variées dont ils peuvent profiter lors des pauses déjeuner ou à l’issue de leur journée de travail.

Petit aperçu des succès de ce printemps…

AQUA MATER, Sebastiao Salgado

De Notre-Dame de Paris à une cathédrale de bambous, autre saut spatio-temporel à Paris La Défense. Depuis le 1er avril, le parvis de la Défense, accueille, pour six mois, un immense pavillon de bambou d’environ 1 000 m2 qui héberge une sélection de photos du célèbre artiste franco-brésilien, Sebastião Salgado.

Sur le thème de l’eau et de l’écologie, ses œuvres offrent l’opportunité de voyager à travers les pays arpentés par le photographe durant ses nombreux voyages : l’Amazonie, véritable territoire muse pour Salgado, à l’Islande, de l’Arctique au Sahara. Toutes ces vues de forêts, déserts, mers et cascades invitent à réfléchir à la préservation de la planète, au sein d’un quartier qui, lui aussi, entend évoluer pour limiter son empreinte environnementale.

Imaginé par l’architecte colombien Simon Velez, le pavillon de bambou a été réalisé en « guadua », un bambou géant provenant de la zone la plus humide de notre planète et ne nécessitant que… très peu d’eau.

Où ? Parvis de La Défense

Prolongation de l’exposition « Eternelle Notre-Dame »

Compte tenu du succès remporté auprès du public par Eternelle Notre-Dame, la première expérience totalement immersive en réalité virtuelle sur Notre-Dame de Paris, la manifestation est prolongée.

Ce spectacle inédit et novateur fait revivre, durant 45 minutes, la cathédrale de Paris, pour la découvrir comme on ne l’avait encore jamais vue grâce à une technologie de pointe, entre réalité virtuelle et immersion. Pouvoir se promener sous la charpente ou dans le beffroi de Notre-Dame de Paris, du Moyen-âge à aujourd’hui, équipé d’un casque de réalité virtuelle relié (sans fil) à un ordinateur hyper léger intégré dans un sac à dos, jouer les passe-muraille, évoluer à différentes hauteurs pour mieux apprécier l’édifice, parcourir l’exposition… Pour les plus de 11 ans, grâce à un voyage unique à travers plus de 850 ans, une invitation à la découverte de tous ses secrets, de sa construction à l’incendie qui l’a ravagée en 2019.

Les recettes de cette expérience sont en partie affectés à la restauration de la cathédrale de Paris.

Où ? Espace Grande Arche

Jusqu’à quand ? 29 mai

Combien ? de 20 à 30 €

Plus d’infos : https://www.eternellenotredame.com