Après une année 2018 record, le dynamisme du marché tertiaire lyonnais se poursuit au cours du 1er semestre.

Bien-être

223 400 m² ont été placés, soit en hausse sur un an (+42%). La bonne tenue du marché repose essentiellement sur le dynamisme des opérations > 1 000 m² dont 2 méga deals.
Gerland continue d’être plébiscité par les grands utilisateurs grâce à ses nombreuses disponibilités foncières. Ce dernier a ainsi tiré son épingle du jeu avec la concrétisation de plusieurs grandes opérations > 10 000 m². Toutefois, La Part Dieu devra rattraper son retard avec plusieurs dossiers en cours de commercialisation dans le pipeline.
Le manque de disponibilités immédiates et notamment pour de gros gabarits a conduit les utilisateurs à se positionner sur des solutions de pré-commercialisation.
Sur certains secteurs marqués par une tension à l’offre, une augmentation des valeurs a pu être observée. Dans ce contexte, les mesures d’accompagnement sont en légère baisse.
L’année 2019 s’annonce prometteuse pour le marché lyonnais qui sera sur une tendance aussi forte que 2018.

Loïc de Villard

Directeur CBRE Lyon

 

Fatma AKAR

Research Consultante CBRE | Etudes et Recherche