Dans une logique de fluidité des déplacements, de confort mais aussi de réduction de la pollution, de plus en plus nombreux sont les salariés qui se rendent à vélo sur leur lieu de travail. Est-ce aussi le cas à Paris La Défense, le premier pôle d’affaires européen alors imaginé pour être 100 % piéton ? CBRE a souhaité vérifier si ce quartier qui cristallise grand nombre d’évolutions a également succombé au charme de ce mode de déplacement doux…

Crédit image : defense-92.fr

36 % des quelque 180 000 salariés travaillant à Paris La Défense résident à moins de 30 minutes en vélo de leur bureau. L’alternative bicyclette les a-t-elle séduits ? La réponse est un grand oui ! L’évolution des équipements des espaces de bureaux, avec toujours plus de locaux à vélo, répond à une demande exprimée grandissante car le nombre de salariés du quartier d’affaires à emprunter leur « vélocipède » va croissant.

Selon une enquête réalisée par IÉSEG Conseil pour Paris La Défense et dont les résultats ont été dévoilés en 2021, même si les transports en commun dominent toujours, 13% des salariés du quartier d’affaires empruntent désormais leur vélo pour venir travailler (contre 8% auparavant). La crise sanitaire a fait évoluer les habitudes, associée à une prise de conscience de l’impact environnemental de la voiture, et grâce à l’aménagement de nouvelles pistes cyclables.

 

Toutes les pistes mènent à Paris La Défense !

Pour satisfaire ses usagers, le quartier d’affaires, à l’instar des villes voisines, a repensé certains espaces publics pour faciliter l’accessibilité à vélo. Il est désormais possible de venir de Paris sans discontinuité cyclable grâce aux voies aménagées qui traversent Neuilly-sur-Seine. Plusieurs milliers de personnes franchissent désormais quotidiennement le pont de Neuilly en pédalant.

Le nombre de kilomètres de pistes a, lui aussi, significativement augmenté passant de un à six en quelques mois ! L’autorisation de circuler sous la dalle dans des voies multifonctionnelles a été accordée, accompagnée de l’installation d’éclairage, de panneaux de signalisation et de marquages au sol. Ceci permet à 21 immeubles et trois entreponts (les espaces de desserte sous dalle) d’être directement desservis : 60 000 salariés sont potentiellement concernés.

Ces voies disposent d’accès cyclables à la dalle, sur laquelle les conditions de circulation à vélo ont été organisées : une ligne verte (qui ne constitue pas une piste cyclable) indique le cheminement à privilégier. L’accès à celle-ci en vélo a aussi été simplifié. 200 arceaux supplémentaires ont été installés pour pouvoir attacher les vélos dans l’espace public, portant leur nombre à près de 700, soit 1 400 places.

Plus de 480 emplacements sécurisés dédiés aux vélos ont été installés au sein des parkings Centre, Corolles et Saisons. S’inscrivant dans la même dynamique, les pôles de services tels que les points de gonflage et les ateliers de réparation se sont multipliés dans le quartier. Des formules de location longue durée de vélo sont proposées et des applis dédiées au calcul des itinéraires ont été développées : Geovélo et ViaNavigo.

Autre signe du succès de ce mode de transport : l’événement dédié, Bike to Work, organisé au pied de la Grande Arche, lors de la Semaine européenne de la Mobilité. L’édition 2022 s’est tenue les 20 et 21 septembre. Ces rencontres offrent l’opportunité, grâce à l’installation éphémère d’un village mobilité(s), de repérer les derniers accessoires en vogue, de s’équiper, à moindre coût, avec du matériel de seconde main et de participer à des circuits découvertes pour identifier tous les accès pour venir à vélo.

Un phénomène qui s’inscrit donc dans la durabilité et qui devrait s’amplifier avec, comme cela se pratique dans certaines entreprises, la mise à disposition d’un vélo de fonction…

Clin d’œil : le départ de la dernière étape du Tour de France 2022 partira de Paris La Défense Arena le 24 juillet 2022, à l’intérieur même de la salle de spectacles !