CBRE Design & Project engagé auprès des start-up sur les questions d’aménagement d’espace bureaux a récemment accompagné Starbreeze, un studio de développement de jeux vidéo international, dans l’aménagement de ses espaces de bureaux parisiens. Témoignages croisés de Christophe Duteil, Operations Director de Starbreeze Studios Paris et d’Hassib Mounzer, chargé d’affaires CBRE qui a accompagné ce projet.

Quels partis pris avez-vous choisi pour l’aménagement de vos bureaux ?

CD : Pour l’aménagement de notre bureau parisien, qui est à la fois un centre de R&D et un showroom de Réalité Virtuelle (Starbreeze développe le casque de Réalité Virtuelle le plus performant du marché, le « StarVR »), nous souhaitions organiser l’espace en associant open space et salles de réunion fermées pour disposer à la fois d’un espace collaboratif et de modules dédiés à la confidentialité des échanges. Soucieux d’assurer une homogénéité visuelle au sein de la société, nous voulions également que l’aménagement des bureaux de Starbreeze Paris reprenne l’ensemble des éléments de l’identité visuelle du groupe. (NDLR : Le siège de Starbreeze est basé à Stockholm, en Suède et la société compte des filiales en France, en Belgique, en Espace et aux Etats-Unis.)

Pourquoi avez-vous choisi CBRE Design & Project pour vous accompagner dans l’aménagement de vos espaces bureaux ?

CD : L’acquisition des locaux a été facilitée par CBRE et il nous a paru naturel de prolonger cette collaboration en faisant réaliser l’aménagement de notre espace par CBRE Design & Projects. Nous souhaitions une équipe capable de gérer nos contraintes techniques (réalisation de salles fermées dans un environnement très ouvert, infrastructures réseau et électriques complexes induites par l’activité de la société …) et visuelles. Nous avons été très satisfaits du résultat.

 

A l’instar de Starbreeze, les start-ups se tournent davantage vers des bureaux atypiques. Quelles sont leurs demandes ?

HM :  Leur choix de structure architecturale comme leur choix de matériaux est en effet atypique. La start-up privilégie des bureaux capables de refléter sa  personnalité « fun et smart ». Elle peut s’inspirer de l’esthétique industrielle en choisissant un style entrepôt ancien avec des espaces partiellement cloisonnés dans le « style atelier », une utilisation de dalle de béton en faux plafond, des gaines techniques volontairement apparentes et sur lesquelles on peut suspendre des luminaires s’il y a une belle hauteur sous plafond. La décoration intérieure construit elle aussi l’identité de la start-up avec par exemple des stickers sur les murs et vitrophanies sur les vitrages des cloisons.

 Et en terme d’aménagement des espaces, comment se déclinent ces attentes ?

HM :  Les start ups adoptent généralement le concept du desk sharing, du bureau Bench en open-space, du bureau partagé et connecté désormais permis par la technologie. Leurs espaces de réunions sont informels et aménagés sous l’influence de tendances telles que le « Sweet-home » avec sofas, bulles dans lesquelles on peut s’isoler pour un appel professionnel ou privé. Respectueuse de la qualité de vie, la start-up redimensionne les espaces de convivialité pour ses salariés, qui peuvent intégrer un lounge, une cuisine équipée ou encore une salle de sieste et de sport.


 

Hassib Mounzer

Hassib Mounzer

Développement Design & Project CBRE

Pin It on Pinterest

Share This