CBRE a dévoilé jeudi 20 avril les enseignements à tirer de ce début d’année pour les marchés Activités et Logistique ainsi que les perspectives pour 2017, à l’occasion de son Point Marché du 1er trimestre.

Un marché de la logistique tiré par le XXL et les clés-en-main, reflet des mutations de la supply chain

Après une année 2016 record (3,8 millions de m² placés), le 1er trimestre est plus contrasté sur le marché logistique, avec un volume national sensiblement inférieur à celui de l’année précédente. En cause principalement, un faible niveau de commercialisation dans le tissu existant.

La part des nouveaux développements progresse fortement puisqu’ils représentent plus des 2/3 de la demande placée au 1er trimestre. Les clés-en-main sont en effet en plein essor en ce début d’année.

« La part des clés-en-main est révélatrice de l’évolution du marché. Elles représentent les 6 plus grosses transactions de ce trimestre dont Amazon avec 107 000m² pris à Boves, Alinea à Nanteuil avec 73 000 m² et Lidl avec 58 000 m² à Montchanin », précise Didier Malherbe, Executive Director Activité et Logistique. Le XXL s’affiche sur le devant de la scène, avec d’ores-et-déjà 4 opérations de plus de 50 000 m² au 1er trimestre.

Le marché francilien fait face à un repli d’ampleur (- 41 % par rapport au 1er trimestre 2016), mais devrait très rapidement refaire surface, dopé par plusieurs projets majeurs en cours de négociation.

 

Signe de reprise économique? Hausse des valeurs et fluidité de commercialisation témoignent de la vigueur des recherches utilisateurs sur le marché de l’activité

Le marché francilien de l’activité laisse entrevoir une belle année 2017 grâce au dynamisme de la demande exprimée avec 645 600 m² pour les 3 premiers mois versus 556 000 m² au T1 2016. Des perspectives jugées favorables par CBRE, malgré un relatif retrait au 1er trimestre et une pénurie d’offres prime, notamment sur le marché des parcs d’activités intra A86.

À l’instar de 2016, la demande placée se révèle résolument tournée vers l’acquisition, constituant désormais près de la moitié des volumes.

Investissement : un démarrage 2017 en douceur

Avec moins de 300 millions d’euros échangés, le démarrage se fait en douceur en investissement industriel et logistique. Là encore, les perspectives des prochains mois sont prometteuses, avec d’importants portefeuilles logistiques aujourd’hui proposés à la vente et un appétit croissant des investisseurs pour la logistique, dans une logique de diversification.

 

Evolution Industriel / Logistique France entière

Pour recevoir notre analyse de marché Logistique et Activités au 1er trimestre 2017, cliquez ici

Pin It on Pinterest

Share This