2016 poursuit la lancée engagée en 2015, avec 3,7 millions de m² commercialisés, soit + 11 % par rapport à 2015 et + 39 % par rapport à la moyenne à 8 ans.

Cette ébullition sans pareil cristallise par ailleurs de profondes évolutions : l’entrepôt XXL (> 50 000 m²) attire de plus en plus d’utilisateurs, alors même que le rythme de redéploiement s’amplifie du côté des principaux distributeurs.

Le recul de la dorsale est conséquent, puisque les régions prime ne représentent plus que la moitié de la demande placée en volumes, contre 65% en moyenne entre 2008 et 2015.

819 200 m² ont été commercialisés en Ile-de- France, soit – 26 % en 1 an mais + 6 % par rapport à la moyenne à 8 ans.

Baisse de la qualité de l’offre, repositionnement des projets sur les régions ou report de signatures, autant de vicissitudes qui ont freiné le marché francilien en 2016.
Le stock vacant est par ailleurs stable à l’échelle nationale, mais en décroissance sur certains marchés de référence.

Avec 2,7 milliards d’euros échangés, l’investissement en industriel/logistique a enregistré son plus haut niveau d’activité depuis 2007 ; après avoir perdu 50 points de base en 1 an, les taux de rendement prime disposent encore d’une marge de compression.

Pour télécharger notre dernier MarketView Logistique France, cliquez ici

Pin It on Pinterest

Share This